Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Le pouvoir du jour de l'an !

January 5, 2019

Un brin d’histoire, un soupçon d’actualité et une pincée d’encouragement !

 

Le jour de l’an

 

     Le jour de l’an associé au 1er janvier… Après de nombreuses péripéties pour en arriver jusque-là et même si certaines cultures ont leur propre calendrier lunaire ou luni-solaire, c’est aujourd’hui le calendrier dit grégorien (ou solaire) qui régit, civilement, l’ensemble de la planète.

      Il peut être bon de se rappeler la signification de ce mois de janvier, établi en l’honneur de Janus, dieu des commencements et des fins, des choix, du passage et des portes, représenté avec un visage à deux faces, une tournée vers le passé et l’autre vers l’avenir. De Babylone (-2000 av. JC) au pape Grégoire XIII (XVIème) en passant par le calendrier Julien introduit par Jules César, le « début » d’année en a vu de toutes les couleurs mais signifiait dans tous les cas un renouveau et une remise à zéro des compteurs : dette, colère, erreurs passées… afin de prendre les moyens nécessaire pour s’améliorer.

 

Je clôturerais simplement ce paragraphe sur la définition du jour de l’an par Mircea Eliade, auteur d’ouvrages fascinants : le jour de l’an marque le renouvellement de la cosmogonie des origines (que l’on retrouve dans toutes les civilisations primitives) permettant de retrouver la plénitude du monde initial.

 

Les vœux

 

          Tout comme le jour de l’an, les vœux, ou la carte de vœux ont subi également de nombreuses dérives. Initiés en Angleterre au XIXème, les vœux étaient principalement associés à Noël et à sa fameuse Christmas Card qui permettait de souhaiter « Un joyeux Noël et une bonne année ! ». Rapidement popularisée à travers l’Europe, elle prit, en France, la forme d’une carte de visite en réponse à une tradition ancestrale. En effet, il était de coutume de rendre visite, après le jour de l’an, à sa famille, ses amis et même son entourage moins proche afin de distribuer cadeaux et divers marques d’attentions que l’on pourrait aujourd’hui désigner comme les étrennes. Pratique contraignante, elle s’est hâtivement transformée par la distribution d’une carte de visite témoignant de cette attention pour cette nouvelle année.

          De nos jours, chacun y va de sa formule, entre une seule et même carte pour Noël et la bonne année ou deux cartes bien distinctes, l’objectif étant toujours, et fort heureusement, d’apporter une attention bienveillante aux personnes qui nous sont chères.

 

Ainsi je vous souhaite une année étincelante ! Qu’elle soit riche de joie et d’amour, soutenue par un équilibre physique et mental optimal et parsemée d’expériences enrichissantes et savoureuses.

 

Les bonnes résolutions

 

            Il est amusant de prendre d’une part la définition du terme « résolution » et d’en définir par ailleurs son nouveau sens lorsqu’il est associé au terme à caractère positif « bon ». Au départ, il s’agit d’un terme découlant du sens transformation (dissolution, désagrégation, disparition, variation, décision…) qui se transforme par la suite en une formule magique désignant un engagement, une décision ou un objectif.

              On peut donc aisément y voir ici une invitation au changement de comportement, d’habitude, de mode de vie… et ainsi s’attarder sur le caractère intentionnel de la formulation de bonnes résolutions. Il s’agit principalement d’un engagement envers soi-même tant en termes de bien-être physique et mental, qu’en termes de projets (travail, finance, engagement, voyage…) tout en évoquant de bonnes résolutions claires, simples et efficaces pour en permettre leur longévité !

              En effet, des études statistiques ont démontré qu’il y avait seulement 12% de réussite dans le maintien sur le long terme des engagements pris un jour de l’an... Cela laisse songeur ! Il est donc de coutume dans la nature humaine de prendre de nouveaux engagements à chaque étape de transition : jour de l’an, rentrée, anniversaire, nouveau travail, mariage, accouchement, retour de voyage… mais également habituel de ne pas s’y tenir.

 

« Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible. »

Antoine de Saint-Exupéry

                 Pour ma part, c’est toute la période hivernale qui m’invite consciemment à une introspection la plus totale ! Ainsi, depuis l’arrivée du froid et jusqu’au solstice d’hiver, l’acceptation de la lenteur s’est faite de plus en plus naturellement au profit d’un calme intérieur propice à la clôture d’un cycle et l’accueil d’un nouveau ! Rétrospection, bilan puis lâcher prise ont donc alimenté les derniers jours de l’an 2018. Puis, les jours se sont subtilement mis à rallonger nous permettant de percevoir en notre for intérieur toute la potentialité du renouveau qui explosera à l’équinoxe du printemps. C’est l’heure des fameuses et populaires bonnes résolutions !

 

                 De mon côté, j’aime définir mes bonnes résolutions sous la forme de VERBE et par conséquent induire de nouvelles directions d’action dans tous les aspects de ma vie et de mon quotidien. Pour cette année, voici donc les engagements « verbaux » pris envers moi-même ainsi que le TOP 5 des challenges que je me donne plus en guise d’intentions positives qu’en obligations oppressantes :

 

RALENTIR – PRIORISER – SIMPLIFIER

 

Lire à en perdre la tête !

Après avoir passée les 6 dernières années à lire des publications scientifiques par centaine, j’aimerai retrouver la joie de m’évader au travers les lignes d’auteurs talentueux !

Entretenir mon niveau d’anglais !

Encore une fois, étudier et travailler dans la recherche scientifique ces dernières années m’ont considérablement permis d’améliorer mon niveau d’expression orale et écrite dans la langue de Shakespeare… il ne tient qu’à moi de le maintenir et de continuer de pratiquer !

Ne jamais cesser d’apprendre et de partager!

Les sciences de la vie ont guidé mon parcours académique et des thérapies ancestrales alimentent mes activités présentes. Convaincue de la rationalité d’associer l’ensemble de ces savoirs, il est temps pour moi maintenant d’en créer une interface concrète et durable.

Accroître mon bien-être physique et mental!

Je pratique le Yoga et la Méditation quotidiennement à un point que ça en est devenu des usages invariables à mon hygiène de vie. Cependant, je souhaite pouvoir m’octroyer davantage de jeûne et de journées méditatives silencieuses ainsi qu’une pratique d’auto-massage plus avisée et bigarrée.

Enfin, m’accorder plus de temps d’exploration et de réflexion au monde!

 

À vos crayons… Soyez honnête, réaliste et à votre écoute afin de sauter les pieds joints dans cette année pleine de nouvelles possibilités !

 

Avec bienveillance.

 

Maylis.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags