Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

L'été arrive, et la vie devient facile.*

 

          Le printemps est considéré comme la jeunesse de l’été ! Synonyme de renaissance, nous avons pu détoxifier, régénérer et remettre en mouvement notre organisme mis au repos durant l’hiver. Les jours s’allongent, le soleil réchauffe notre environnement et un air de vacances prend doucement sa place dans notre quotidien. Notre dynamisme est boosté par une énergie placée au zénith et qui nous ancre dans la saison de l’abondance. Fort de cette vitalité retrouvée, il est grand temps d’en profiter !

     

     

       La saison est propice à la concrétisation et à la multiplication des activités. Il serait dommage de ne pas profiter de l’entrain offert par les nombreux avantages de l’été et de sa bonne humeur communicative. Mais même si l’été rime avec gaieté et intensité, l’exagération et l’exacerbation des ressentis physiques et émotionnels prennent aussi leur place. Ainsi, l’été invite avant tout au lâcher prise et l’écoute de Soi devient essentielle.

 

Trouve la juste mesure de ta vivacité !

 

 

M comme Massage…

 

             Comme évoqué au printemps, le soin peut être fortifiant et vivifiant ou au contraire calmant et relaxant. Durant l’été, il est préconisé de privilégier des massages aux qualités rafraîchissantes et apaisantes qui vont rétablir une homéostasie du corps et libérer le mental en apportant une détente profonde de l’organisme dans son ensemble.

 

              Le Massage Traditionnel ou Dynamique Thaïlandais est un soin qui trouvera naturellement sa place en été. Ne nécessitant pas de se dévêtir et pratiqué sur futon, ce soin apporte tonicité et flexibilité par l’alliance d’étirements, de pressions et de recherche de mobilité. Comme évoqué ces derniers mois, il s’agit d’un massage durant lequel le praticien entre en résonance avec les différents rythmes du corps et vient travailler sur les blocages tendino-musculaires et énergétiques. L’ensemble du soin permet un centrage et un retour à l’équilibre du corps et de l’esprit en leur conférant stabilité et sérénité. Enrichi par des techniques précises d’ostéopathie, ce soin permet de répondre aux besoins spécifiques de chacun en conférant le relâchement nécessaire à un apaisement global.

 

                En fonction des constitutions de chacun et selon un bilan ayurvédique établi, il sera intéressant de privilégier également d’autres soins ayurvédiques afin de revitaliser l’organisme tout en apaisant les tensions musculaires et nerveuses. De plus, adaptable aux différentes transitions saisonnières, le Massage Ayurvédique Abhyanga est, en été, effectué avec une approche plus lente qu’au printemps et à l’aide d’huile présentant une qualité rafraîchissante telle que l’huile de coco ou l’huile de tournesol.

     Par ailleurs, le Massage aux Pochons d’Herbes ou les Massages des extrémités (pieds/mains/tête) restent particulièrement bénéfiques face aux perturbations engendrées par les changements de saison.

 

 

A comme Ayurvéda…

 

         En janvier, afin de vous délivrer quelques conseils sur une alimentation adaptée à la saison hivernale, je me suis attardée sur l’identification des saisons au sein d’un monde occidental tempéré et d’un changement climatique perceptible dont en voici le récapitulatif :

Nous nous trouvons actuellement dans une période PITTA !

 

 

Un point sur la routine de l'été !

 

            Kapha a été bien remué au printemps permettant une accumulation douce de Pitta qui entre maintenant dans sa pleine saison. Il est donc naturellement plaisant de venir exploiter cette abondance d’énergie tout en apprenant à la doser. La recherche d’équilibre est inévitable afin d’éviter le constat des nombreux symptômes d’excès de Pitta particulièrement notables à la fin de l’été et cette fameuse rentrée de septembre (hyperactivité, surmenage, sentiment de dépassement, impatience, vertige, irascibilité, inflammation, affection cutanée, négativité…). Il va donc être essentiel d'apprendre à canaliser cette énergie et l'utiliser à bon escient afin d'en préserver les stocks et de la faire durer dans le temps. Toutes les actions anti-P sont rafraîchissantes, apaisantes, et légèrement nettoyantes et nourrissantes. Elles doivent être effectuées avec une attitude paisible, sobre et modérée. Deux caractéristiques semblent donc adéquats pour alimenter notre quotidien durant l’été :

 

LENTEUR et FRAÎCHEUR

 

               L’été est la saison du cœur, et malgré l’agitation excessive qui nous entoure, il va être nécessaire d’en prendre soin afin d’éviter son épuisement précoce. L’hygiène de vie et le Yoga de l’été ont notamment pour intention de venir le mettre au repos. On va privilégier des activités physiques douces et amples, de préférence aux heures les plus fraîches de la journée. Il va être possible de réduire légèrement son sommeil en se couchant plus tard qu’en temps normal et en se levant plus tôt pour profiter de l’atmosphère aurorale. Il est recommandé de suivre une vie active et chargée durant les matinées et plus calme et allégée durant les après-midis. Des siestes sont vivement conseillées tout comme la consommation de boissons rafraîchissantes en dehors des repas (frais ≠ glacé) : lassi, eau de lime, eau de menthe, citronnade… 

              Favorisez la douceur, la détente et la décontraction et pensez à rester connectés à l’élément eau. Évitez l’hyperactivité et l’exposition aux chaleurs intenses puis n’oubliez pas l’Aloe Vera, la star fraîcheur de nos étés ! 

 

               Une personne Pitta pourra témoigner d’une amplification de ses caractéristiques physiques et physiologiques entraînant des déséquilibres parfois majeurs et devra tout particulièrement rechercher à diminuer tous les aspects Pitta de son quotidien. Elle devra s’efforcer à mettre en place une routine à tendance Kapha/(Vata) afin de préserver son état de santé global.

                Une personne Vata, devra, quant à elle, davantage faire attention à sa tendance à se disperser en dépensant son énergie de façon non canalisée. Tout en préservant sa nature dynamique, elle devra favoriser régulièrement le calme et le repos mais profiter des qualités saisonnières Pitta pour passer de l’idée à l’action et à la matérialisation de ses projets.

            Une personne Kapha, stabilisée durant cette saison, devra donc, dans une moindre mesure, simplement apaiser son Pitta.

 

 

Un point sur l’alimentation !

 

              L’alimentation se doit réduite mais fortifiante avec des saveurs principalement douces, amères et astringentes accompagnées d’aliments crus et de jus. Les aliments doivent être frais, lourds, légèrement secs et il est préférable d’éviter l’acide, le salé et le piquant qui sont des saveurs chaudes. Il est conseillé de diminuer les céréales et les légumineuses au profit des fruits et des légumes qui apaisent et devraient donc former la majorité de l’alimentation estivale.

 

 

Légumes : tous les légumes : artichaut, asperges, aubergine, brocolis, choux de Bruxelles, choux, coriandre fraîche, concombres, fenouil, poireau, choux fleurs, betterave, carotte, céleri, épinard, cresson, haricots verts, navet, patate douce, légumes à feuilles vertes, salades vertes, champignons, pois, persil, pommes de terre, potiron, courgettes… Se méfier des légumes acides (tomates sous toutes ses formes), piquants (radis) et toutes les variétés de poivrons. Éviter l’ail, les oignons rouges ou violets et préférer les échalotes et oignons blancs ou jaunes cuits à la vapeur.

Fruits : abricot, avocat, noix de coco, fruits secs, mangue, cassis, figue, fraise, framboise, groseille, melon, mirabelle, mûre, myrtille, pêche, raisin, prune, pastèque, nectarine, canneberge, amande… Favoriser les fruits sucrés et éviter les fruits acides particulièrement pommes, cerises, raisin acide, oranges, pamplemousses, ananas, grenades… Consommer le citron en faible quantité et se méfier de la banane, sucré mais à effet post-digestif acide…

Céréales : réduire. Si consommation, favoriser l’orge (apaisante et asséchante pour réduire l’acidité stomacale), riz et avoine. Éviter le sarrasin, le maïs, le millet et le seigle ainsi que le pain et les levures (possibilité de consommer du pain sans levure).

Légumineuses : réduire. Si consommation, favoriser les lentilles noires, pois chiches, haricot mungo, tofu et limiter les lentilles corail et jaunes et le miso.

Produits animaux : viande rouge et œufs à éviter comme tous les produits de mer. Favoriser la viande blanche en faible quantité (1 à 3 fois par semaine maximum).

Oléagineux et Graines : à éviter excepté la noix de coco car huileuse et rafraîchissante ainsi que les graines de tournesol et de courge. Éviter toutes graines grillées et salées, privilégier des graines sans traitement et fraîches.

Huiles : huile d’amande ou de lin en petite quantité et huile de noix de coco, d’olive ou de tournesol en plus grande quantité sans abus.

Produits laitiers : A éviter. Consommer le yaourt s’il est épicé par de la cannelle ou de la coriandre. Consommer des fromages à pâte molle non salés et éviter les fromages durs. Ghee, laitage de chèvre.

Épices et herbes : à éviter car piquante et chaude (moutarde, sel) ou en mélangeant par exemple cumin/coriandre pour apporter un équilibre. Favoriser des épices et herbes douces et rafraîchissantes comme la cardamome, la cannelle, la coriandre, la menthe, la lavande, l’aneth, le fenouil, le curcuma, le persil, l’estragon, la vanille, le cumin et le poivre noir.

Autres : éviter le tabac, le café et l’alcool (vin toléré en petite quantité durant les repas).

 

 

Un coup d’œil dans la pharmacie au naturel !

 

- Les infusions : verveine, citronnelle, menthe, hibiscus, sauge, ortie, bergamote, mélisse officinale, romarin, anis, lavande, badiane, rose, safran, cumin, camomille, sarriette, mauve, tilleul, feuille de cassis, réglisse, cardamome, cannelle, coriandre, fenouil, clou de girofle…

- Les HE (huiles essentielles) : Eucalyptus, Menthe poivrée, Santal, Jasmin, Vétiver…

 

 

Y comme Yoga…

 

           

            La pratique yogique s’est intensifiée ces derniers mois afin de retrouver une puissante tonicité. L’été va maintenant permettre de travailler d’avantage sur la recherche de fraîcheur en créant de l’espace dans notre corps physique. Les séquences sont réalisées avec lenteur mais en allongeant l’amplitude des asanas. Tout en gardant une fluidité dans les enchaînements, on oriente son Yoga vers des flexions avant et des extensions en se focalisant sur un étirement doux mais progressif.

 

           Le Yoga de l’été induit donc un travail spécifique sur les ouvertures (hanches, plexus solaire, épaules, ischio-jambiers…) par des extensions et des étirements notables et efficaces. Les extensions et flexions avant favorisent une amplification de la mobilité de la colonne vertébrale et de la capacité respiratoire, mais également un renforcement majeur des muscles du dos (particulièrement au niveau des lombaires). De plus, l’énergie globale du corps est canalisée par les exercices d’équilibre, et l’ensemble des inversions entraîne la mise au repos du cœur et une amélioration des capacités circulatoires de l’organisme. Enfin, des pranayama rafraîchissants (Sitkari et Sitali) sont particulièrement intéressants à intégrer à notre pratique estivale qui, par la recherche d’amplitude,  nous amène à instaurer une légèreté du corps et de l’esprit.

Exemple d’asanas : Bhujangasana, Vrikshasana, Virabhadrasana II, Utthita Trikonasana, Ustrasana, Dandasana, Garudasana, Utthita hasta padangusthasana, Utthita parsvakonasana, Parsvottanasana, Prasarita padottanasana, Paschimottanasana, Janu sirsasana, Parivrtta janu sirsasana, Mahamudra, Upavistha konasana, Kurmasana, Supta virsasana, Parighasana, Matsyasana, Adho mukha svanasana, Urdhva mukha svanasana, Adhu mukha vrksasana, Pincha mayurasana, Salamba sirsasana, Urdhva dhanurasana, Salamba sarvangasana, Viparita karami, Halasana, Setu bandhasana…

 

 

Le corps est régénéré par le printemps et l’esprit est enjoué de l’arrivée de l’été… Vous êtes fin prêts pour profiter pleinement de la saison estivale. C’est le moment d’exploiter votre vivacité en prenant soin d’intégrer lenteur et fraîcheur dans votre quotidien.

 

Avec bienveillance.

Maylis.

 

*Titre issu de la chanson Summertime (écrite par Ira Gershwin), écouter.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload